EmmaHaleSmith
"I desire the Spirit of God to know and understand myself,
that I might be able to overcome whatever of tradition or
nature that would not tend to my exaltation in the eternal
worlds. I desire a fruitful, active mind, that I may be able to comprehend the designs of God, when revealed through His servants without doubting."
First Name:  Last Name: 
Maiden Married
[Advanced Search]  [Surnames]

Donate Now
LOUVAINE, Dutchess Adelheid de

LOUVAINE, Dutchess Adelheid de

Female 1074 - 1160  (86 years)  Submit Photo / DocumentSubmit Photo / Document

 Set As Default Person    

Personal Information    |    Media    |    Notes    |    All    |    PDF

  • Name LOUVAINE, Adelheid de 
    Prefix Dutchess 
    Born 1074  Lorn, Argyleshire, Scotland Find all individuals with events at this location 
    Gender Female 
    Buried Nov 1160 
    Died 4 Nov 1160  Nancy, Meurthe-et-Moselle, Lorraine, France Find all individuals with events at this location 
    WAC 22 Oct 1997  MTIMP Find all individuals with events at this location 
    _TAG Reviewed on FS 
    Headstones Submit Headstone Photo Submit Headstone Photo 
    Person ID I47678  Joseph Smith Sr and Lucy Mack Smith | Joseph Sr., Lucy Mack
    Last Modified 10 Mar 2020 

    Father SUPPLINBURG, Count Gebhard ,   b. Abt 1048, France Find all individuals with events at this location 
    Mother  (Age ~ 0 years) 
    Family ID F20147  Group Sheet  |  Family Chart

    Family LORRAINE, Duke Simon I ,   b. 1072, Lorraine, Alsace, France Find all individuals with events at this location,   d. 19 Apr 1139, Lorraine, Alsace, France Find all individuals with events at this location  (Age 67 years) 
    Married 1110 
    Children 
     1. LORRAINE, Princess Mathilde ,   b. Abt 1119, Nancy, Meurthe-et-Moselle, France Find all individuals with events at this location,   d. 1160  (Age ~ 41 years)
    +2. LORRAINE, Princess Agatha ,   b. 1120, Nancy, Meurthe-et-Moselle, Lorraine, France Find all individuals with events at this location,   d. Apr 1147, Schwaben, Bavaria, Germany Find all individuals with events at this location  (Age 27 years)
    Last Modified 6 Oct 2020 
    Family ID F20137  Group Sheet  |  Family Chart

  • Photos
    AMBROSE SHURTZ
    dist.jpg?ctx=ArtCtxPublic
    As a young man
    https://sg30p0.familysearch.org/service/records/storage/das-mem/patron/v2/TH-300-48361-360-2/dist.jpg?ctx=ArtCtxPublic
    https://sg30p0.familysearch.org/service/records/storage/das-mem/patron/v2/TH-300-48361-360-2/dist.jpg?ctx=ArtCtxPublic
     Queen Adeliza of Lorraine
    Queen Adeliza of Lorraine
    https://sg30p0.familysearch.org/service/records/storage/das-mem/patron/v2/TH-904-57426-500-69/dist.jpg?ctx=ArtCtxPublic
    https://sg30p0.familysearch.org/service/records/storage/das-mem/patron/v2/TH-904-57426-500-69/dist.jpg?ctx=ArtCtxPublic

  • Notes 
    • Adelaide of Leuven (died c.? 1158) was the wife of Simon I, Duke of Lorraine (1076-1138), in what is now France. She was the daughter of Henry III of Leuven and his wife Gertrude of Flanders. After the death of her husband, Adelaide retired to a Cistercian abbey.

      The children of Simon I and Adelaide included:

      1.) Matthias I, Duke of Lorraine

      2.) Robert, Lord of Floranges

      3.) Agatha of Lorraine, wife of Renaud III, Count of Burgundy

      4.) Hedwige, wife of Frederick III, count of Toul

      5.) Bertha, wife of Margrave Hermann III of Baden

      6.) Mathilde, wife of Gottfried I, Count of Sponheim

      7.) Baldwin

      8.) John

      Adélaïde de Louvain (également appelée Adelicia, Adèle, Aelis ou Aleliza) née vers 1103 et décédée le 23 avril 1151, est la seconde épouse du roi d'Angleterre Henri Ier Beauclerc († 1135) de 1121 à 1135.

      Biographie

      Adélaïde de Louvain est la fille de Godefroi le Barbu, duc de Basse-Lotharingie, landgrave de Brabant, comte de Louvain et de Bruxelles, et de sa première épouse, Ide de Namur.

      Elle épouse Henri Ier d'Angleterre, dit Beauclerc († 1135), le 24 janvier 1121 alors qu’elle a dix-huit ans et son mari cinquante-trois. Elle est couronnée le jour même ou le lendemain à Windsor. On pense généralement qu’Henri ne l’épouse que pour avoir un héritier mâle. Bien qu’il soit le monarque britannique à avoir engendré le plus grand nombre de bâtards, son seul héritier légitime, Guillaume Adelin l’a précédé dans la mort, noyé dans le naufrage de la Blanche-Nef le 25 novembre 1120. En plus de lui donner la possibilité d'engendrer un fils, ce mariage renforce ses liens diplomatiques avec l'empire allemand.

      Adélaïde, contrairement aux précédentes reines d'Angleterre, ne prend pratiquement pas part à la politique anglo-normande. Elle n'assure jamais la régence et ne joue aucun rôle à la cour du roi. Comme part de sa dot, elle reçoit, entre autres, le comté de Shropshire, qu'elle administre avec sa propre maison. Ses deux premiers chanceliers, qu'elle a fait venir de Lorraine, se voit confier un évêché durant le règne d'Henri Ier. Geoffroy devient évêque de Bath en 1123 et Simon, évêque de Worcester en 1125.

      Bien que le rôle d’Adélaïde de Louvain soit, au cours de son mariage, à la différence des autres reines anglo-normandes, mineur dans la vie publique anglaise, elle laisse néanmoins sa marque en tant que mécène de la littérature et plusieurs œuvres, y compris le bestiaires que lui a dédié Philippe de Thaon. Elle aurait également commandité une biographie versifiée d’Henri Beauclerc, mais celle-ci n’a pas survécu. Ceci suggère qu'elle avait reçu une éducation littéraire dans sa jeunesse. Toutefois, en près de quinze ans de mariage, le couple n'a aucun enfant.

      À la mort de son mari le 1er décembre 1135, Adélaïde se retire quelque temps au monastère de Wilton, près de Salisbury. Elle est présente à la consécration du tombeau d’Henri à l’abbaye de Reading au premier anniversaire de sa mort. En 1138 ou 1139, elle se remarie avec un ancien conseiller de son mari, Guillaume d’Aubigny, amenant avec elle une dot de reine, y compris le grand château et l'honneur d’Angleterre. De plus, Étienne de Blois fera d’Aubigny comte de Lincoln (1139-1140), puis comte d'Arundel (1141-1176)1.

      Durant la guerre civile anglo-normande, Adélaïde accueille sa belle-fille Mathilde l'Emperesse lorsqu'elle débarque à Arundel en septembre 11391. Assiégée par une armée, elle obtient un sauf-conduit pour elle. Elle et son mari restent loyal à Étienne dans la suite du conflit.

      Sept des enfants d’Adélaïde et de Guillaume d’Aubigny devaient survivre jusqu’à l'âge adulte, au nombre desquels le comte Guillaume (II) d’Aubigny, père de Guillaume (III) d’Aubigny qui fut au nombre des vingt-cinq barons fidéjusseurs nommés dans la clause 61 de garantie de la Magna Carta. Anne Boleyn et Catherine Howard descendront également de ce mariage. Adélaïde est également devenue durant son deuxième mariage une bienfaitrice active de l’église, ayant donné, entre autres, des terrains à l’abbaye de Reading en l’honneur de son premier mari.

      Adélaïde passera ses années dernières à l’abbaye d'Affligem où elle décède probablement le 24 mars 11511. Elle est enterrée à côté de son père dans l’église de cette abbaye où elle est restée jusqu’à la Révolution.

      Mariage et descendance

      Le 24 janvier 1121 à Windsor, elle épouse Henri Ier d'Angleterre dit Beauclerc († 1135). Ils n'ont aucun enfant.

      En secondes noces, en 1138 ou 1139, elle épouse Guillaume d’Aubigny († 1176), officier de la maison royale et conseiller. Ensemble ils ont pour descendance connue :

      Guillaume († 1193), 2e comte d'Arundel ;
      Alice, épouse Jean Ier, comte d'Eu et lord d'Hastings, puis Alfred de Saint-Martin ;
      Ainsi que Régnier, Henri, Geoffroy, Olivia et probablement, Agnès, épouse de Raoul FitzSavaric, et Agathe.